Triduum à domicile : lundi

Lundi 21 septembre

Notre-Dame de l’Abandon,
prie pour nous


Écoutons l’abbé Leo Palm, recteur du Sanctuaire

Vous vous en souvenez sûrement : en 2019, nous avons approfondi l’aspect international du message de Banneux, puisque Marie a dit que la source est pour toutes les nations. Pour les malades, ajoute-t-elle tout de suite. Qui aurait pu imaginer qu’une nouvelle maladie allait perturber la vie dans presque toutes les nations un an plus tard ?

Du jour au lendemain, la maladie du covid-19 a éclipsé toutes les préoccupations du moment. Vous rappelez-vous encore ce qui faisait la une début mars ? Les incendies en Australie (je suppose qu’ils sont éteints depuis lors), l’invasion de criquets dévorant les récoltes en Afrique de l’Est et en Asie (la famine est une réalité et des hommes, des femmes, des enfants meurent de faim chaque jour), les réfugiés sont toujours abandonnés à leur triste sort dans des camps surpeuplés où règne la pénurie (mais qui s’en préoccupe ?), les dictateurs renforcent leur pouvoir (et tant pis pour leur peuple ?) et les guerres en Syrie, au Yémen et en Libye font souffrir et mourir d’innombrables personnes.

Tous ces frères et sœurs en humanité doivent se sentir abandonnés et oubliés parce que nous sommes tellement préoccupés de nous-mêmes. Notre désintérêt frôle le scandale.

L’histoire de Banneux commence derrière une fenêtre : la petite Mariette se fait du souci pour son frère Julien qui n’est pas encore rentré alors que la nuit est tombée. Elle guette son retour. C’est là que survient l’heureuse surprise de la visite céleste. La soir de la première apparition, la maman Beco empêche sa fille d’aller à la rencontre de la Belle Dame. Mais il y a, à partir de ce soir, chez l’enfant un désir irrésistible à quitter la chaleur du foyer pour se mettre en route avec la Vierge des Pauvres.

C’est typique de Marie : à peine enceinte, elle ne reste pas confinée chez elle à Nazareth. Elle vient d’apprendre que sa vieille cousine Elisabeth a besoin d’elle et elle part en toute hâte pour se mettre à son service. Marie abandonne ses soucis et ses préoccupations pour se hâter vers les abandonnés.

Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! Ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait (Mt 25, 34-40). Mais c’est surtout la fin de la parabole de Jésus qui doit nous secouer : Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.

Notre-Dame de l’Abandon, prie pour nous.


Méditation

Marie connaît l’exil dans la lointaine Egypte.
Peut-être y avait-il d’autres moyens d’échapper au massacre ?
Mais les voies de Dieu ne sont pas les nôtres.
Joseph et Marie, vous vous abandonnez filialement à la Providence.
Joseph, de nos jours, que d’exilés parcourent les routes !
Marie, aide-nous à accueillir tout homme comme un frère,
afin que chacun puisse trouver un vrai chez soi.

Nous t’en prions.

Ouvre nos yeux pour qu’ils voient les besoins les plus profonds des hommes ;
bouge nos mains pour qu’elles nourrissent les affamés ;
touche notre cœur pour qu’il porte la chaleur aux désespérés ;
apprends-nous la générosité qui accueille les étrangers ;
fais-nous partager ce que nous possédons et vêtir ceux qui sont nus ;
fais-nous partager la quête de liberté pour les prisonniers, les réfugiés retenus dans les centres fermés.

Nous t’en prions.


Intentions 

Vierge Marie,

Que l’amour et l’unité règnent dans nos familles et dans nos cœurs.
Que chacun encourage les autres membres de sa famille,
lui dise des paroles qui fortifient et lui donnent confiance.
Que chacun soit bienveillant à l’égard des autres.

Vierge Marie,

Que les parents soient disponibles et
prennent du temps avec leurs enfants.
Que les jeunes trouvent dans leur famille une aide et une écoute.
Que les parents et grands-parents soient entourés et épaulés et
que tous découvrent la grandeur de la tendresse et de l’amour.

Vierge Marie,

Que nos communautés, nos maisons de retraite, nos associations
découvrent la joie du partage, la force de la bienveillance
et les bienfaits des liens tissés avec les autres.
Que l’amour échangé soit contagieux
et plus fort que nos différents éventuels.


Nous vous invitons à réciter 3 Ave Maria


Chant : Prière litanique

Pour la famille de l’Église,
nous te prions Seigneur !
Pour ceux qui voudraient te connaître,
Nous te prions Seigneur !Pour ceux qui cherchent du travail,
nous te prions, Seigneur !
Pour les blessés, pour les malades,
nous te prions, Seigneur !Pour ceux qui fuient
devant la guerre,
Nous te prions, Seigneur !
Pour ceux qui tombent
sous les bombes,
Nous te prions, Seigneur !

 

Pour ceux qui portent nos espoirs,
nous te prions, Seigneur !
Les responsables des nations,
nous te prions, Seigneur !

Pour ceux qui sont abandonnés,
nous te prions, Seigneur !
Les sans-amour, les oubliés,
nous te prions, Seigneur !Pour ceux qui souffrent de l’hiver,
Nous te prions, seigneur !
Tous ceux qui dorment à ciel ouvert,
Nous te prions, Seigneur !Pour ceux qui ont besoin de toi,
Nous te prions, Seigneur !
Ceux qui te cherchent dans leur vie,
Nous te prions Seigneur !

 

Pour ceux qui font germer la paix,
Nous te prions, Seigneur !
Tous ceux qui font grandir l’amour,
Nous te prions, Seigneur !

Seigneur, que nous mettions la paix
dans notre cœur et nos pensées,
pour que ton règne arrive
aux quatre coins du monde entier.


À demain !

P.S. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter le livret du pèlerinage via ce lien ou le télécharger (en pdf) via ce lien

Un commentaire sur « Triduum à domicile : lundi »

  1. Un grand merci de m’avoir fait passer quelques jours en compagnie de notre Seigneur Jésus et de la Vierge Marie venus pour soulager les souffrances en cette période de confinement.
    Les messages prières et chants liturgiques qui me sont parvenus étaient bien à propos.
    Un grand merci à toute l »équipe et au recteur du sanctuaire l »abbé L.Palm pour ce pèlerinage réussi.
    Que Dieu vous accompagne pour le prochain pèlerinage en 2021

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.