Triduum à domicile : samedi

Samedi 19 septembre

Notre-Dame de la Pauvreté
prie pour nous


Écoutons l’abbé Leo Palm, recteur du Sanctuaire

La crise du Corona a pris nos sociétés au dépourvu, et pour protéger les personnes à risque, un confinement très radical nous a été imposé. Du jour au lendemain, les grands-parents ne pouvaient plus voir leurs petits-enfants, les personnes âgées dans les maisons de repos étaient privées de visite et n’avaient plus de repas en commun ou d’activités l’après-midi. Les communautés chrétiennes ont été empêchées de se rassembler à l’église, et le sanctuaire de Banneux est resté bien vide.
Notre vie sociale et relationnelle s’est beaucoup appauvrie.

Pour beaucoup, impossible de venir à la chapelle des apparitions ou à la source pour se confier à Marie, alors que les besoins étaient tellement grands. Pourtant, je ne me suis pas inquiété quant à la présence de la Vierge des pauvres à vos côtés. Je savais et je sais que Marie nous rejoint toujours là où nous sommes ! Les évangiles sont très clairs à ce propos.

Ne crains pas de prendre Marie chez toi

Saint Joseph est un peu perdu. Sa fiancée est enceinte de l’Esprit Saint. Le Seigneur l’a choisie pour devenir la Mère du Sauveur, la Mère de Dieu. Est-ce que cette élection ne met pas Joseph hors-jeu ? Pas du tout ! En songe, l’Ange du Seigneur lui donne un bon conseil : Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse… Une fois réveillé, il prend Marie chez lui (Mt 1, 18-25).

Tendrement, Jésus regarde ceux qui se tiennent au pied de la croix. Voyant sa mère et près d’elle le disciple qu’il aimait, Jésus dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui » (Jn 19, 26-27).

Joseph et Jean ont reçu le même cadeau. Marie. Tous deux l’ont accueillie joyeusement chez eux ! Quelle délicatesse de la part du Seigneur : il nous offre sa Mère. Prenez-la chez vous !  Bienheureux foyers où Marie est accueillie comme membre de la famille. Bienheureux appartement où une personne isolée peut regarder longuement une statue, une icône, une image de la Vierge Marie en lui disant : Je te salue, Marie ! Et merci d’être venue à moi en toute hâte pour briser ma solitude. Merci pour ta présence à mes côtés.

Vierge pèlerine

Marie a été pèlerine bien avant nous. Et elle n’en a pas encore perdu l’habitude. En tant que « Vierge pèlerine » elle se réjouit d’aller de maison en maison et de nous rejoindre dans notre quotidien. N’est-ce pas un peu ce que les commencements de Banneux nous rappellent discrètement ?

C’était le dimanche 15 janvier, jour du Seigneur. À l’église, Mariette Beco et sa famille avaient brillé par leur absence. Qu’à cela ne tienne ! Le soir, Marie brille par sa présence dans le jardin des Beco, offrant lumière dans l’obscurité, chaleur dans le froid glacial. Présence surprenante, mais tellement bienfaisante. Irruption de Marie au cœur de nos vies. Et la mère de Jésus était là (Jn 2,2) !

Alors, pendant les longues semaines du confinement, nous avons été heureux d’avoir Marie chez nous. Et cette année, nous sommes, bon gré mal gré, « pèlerins à domicile » ! Mais nos cœurs aspirent sans doute à nous remettre en route pour redevenir des pèlerins en déplacement !

Notre-Dame de la Pauvreté, prie pour nous !


Méditation

Quand tu retrouves Jésus ton enfant que tu cherchais depuis trois jours,
Il te parle de son Père.

Cela nous remplit à la fois d’étonnement et d’admiration,

Car tu gardes toutes ces paroles en ton cœur.

Devant ce mystère, nous ne pouvons que prier.

Quand nous avons perdu Jésus,

Quand nous l’avons abandonné pour courir derrière des chimères,
apprends-nous, Vierge des Pauvres, à la chercher avec persévérance,
même dans les peines et les incertitudes.

Donne-nous d’être comme Jésus, unis au Père,
c’est la seule réalité qui importe.

Nous t’en prions.


Intention

Marie, modèle de toutes les mères,
nous te prions pour les familles.
Fais qu’elles soient des lieux où l’espérance se renouvelle et
où la charité se vit au quotidien.
Fais que chacun de ses membres puisse y vivre des relations
harmonieuses dans la joie d’être ensemble,
dans la douceur du pardon.

Marie, Vierge des Pauvres,
nous te confions les familles ébranlées par la maladie ou le
deuil, par la division ou la  rupture.


Nous vous invitons à réciter 3 Ave Maria


Chant : Marie tendresse des pauvres

1. Marie, tendresse des pauvres,
Marie, sagesse des faibles.
Marie, notre Mère, priez pour nous.
Marie, notre Mère, priez pour nous.

2. Marie, lumière féconde,
Marie, prière du monde.
Marie, notre force, priez pour nous.
Marie, notre force, priez pour nous.

3. Marie, promesse pour l’homme,
Marie, fontaine d’eau vive.
Marie, notre source, priez pour nous.
Marie, notre source, priez pour nous.

4. Marie, présence d’un peuple,
Marie, visage d’Église.
Marie, notre Reine, priez pour nous.
Marie, notre Reine, priez pour nous.

5. Marie, parole de fête,
Marie, silence des humbles.
Marie, notre route, priez pour nous.
Marie, notre route, priez pour nous.

À demain !

P.S. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter le livret du pèlerinage via ce lien ou le télécharger (en pdf) via ce lien

2 commentaires sur « Triduum à domicile : samedi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.