Merci ! Merci !

Thème de l’année pastorale 2017 :
la gratitude

La troisième apparition de la Vierge à Banneux, le jeudi 19 janvier 1933, est particulièrement importante et riche. À la demande de Mariette : Qui êtes-vous, Belle Dame ? celle-ci révèle un nom nouveau : Je suis la Vierge des Pauvres. Ensuite, elle conduit la petite voyante à la source. Les témoins entendent l’enfant dire : Belle Dame, vous avez dit hier : cette source est pour moi. Pourquoi pour moi ? Devant ce malentendu, Marie sourit et clarifie les choses : Pas pour toi ! Pour moi ! Et elle ajoute : Pour toutes les nations, pour les malades. D’une voix forte, l’enfant s’exclame : Merci ! Merci ! Avant de lui dire au revoir, la Vierge promet : Je prierai pour toi.

Le double MERCI de Mariette nous a inspiré le thème de l’année pastorale 2017 : vivre dans la gratitude, cultiver la reconnaissance, dire merci de tout notre cœur.

Une vie terre à terre

Lors de la première apparition, Mariette se tient à la fenêtre de la cuisine et la Belle Dame, dans le jardin potager : deux lieux qui évoquent la vie de tous les jours. Nous le savons et nous l’expérimentons sans doute parfois : la vie quotidienne peut nous accaparer très fort. « Métro, boulot, dodo » : tel est le quotidien de nombreux citadins. Chez les Beco, la ribambelle des sept enfants occupait les parents du matin au soir. Heureusement, Mariette, la « petite maman » de la maison, mettait déjà la main à la pâte. Ce quotidien accaparant peut alors rétrécir sensiblement notre horizon. Nous ne voyons et ne pensons pas plus loin que le bout de notre nez. De même que la main que l’on tient devant les yeux vous cache la plus haute montagne, ainsi notre petite vie terre à terre nous empêche de voir les fantastiques lumières et les secrets dont le monde est rempli. Celui qui est capable de l’écarter de devant les yeux verra l’intense rayonnement du monde interne (Nahman de Braslaw).

N’est-ce pas un peu ce qui est arrivé à Mariette ? Subitement s’offre à elle le rayonnement d’un monde auquel elle croyait sans doute un peu, mais qui ne jouait pas de rôle dans sa vie. Elle a découvert que la réalité est bien plus vaste, pour une part invisible aux yeux de chair, mais pas moins réelle. L’invisible est peut-être même plus réel que la réalité que nous percevons avec nos sens.

Le Belle Dame ouvre une brèche sur le monde invisible : le ciel fait irruption sur la terre. Dorénavant, une vie terre à terre ne suffira plus à Mariette. Elle sort dans le noir, fixe le ciel et attend la visite céleste. De nombreuses années plus tard, contemplant l’azur, la voyante disait encore : Ah, si elle pouvait revenir !

Lire la suite « Merci ! Merci ! »

Remise des médailles 2015

En septembre 2015, lors de la remise des médailles, Bernadette et Maggy ont, elles aussi, été fêtées : elles ont reçu, des mains de Mgr Aloys Jousten, évêque émérite de Liège et prédicateur du pèlerinage, la médaille de Saint-Lambert, distinction officielle du diocèse de Liège !

L’abbé Leo Palm, recteur du Sanctuaire, était aux côtés de Mgr Jousten pour cette célébration, riche en émotions, qui est toujours un grand moment du pèlerinage.